Baisse de la libido chez la femme

femme, perte de la libido comment faire pour la retrouver

Un problème récurant dans notre société ou l’on demande aux femmes d’avoir une libido débordante, comment faire quand la baisse de la libido chez la femme survient?

Rassurez-vous !
Cette baisse de libido ou absence d’envie de faire crac-crac ne doit pas vous faire paniquer. Elle est courante et ne signifie pas que vous avez pris un billet sans retour pour Nosexland. Il s’agit bien souvent d’un petit passage à vide qui arrive à la grande majorité des femmes et à des périodes de l’existence bien précises. Mais attention, il est important d’agir pour briser le cercle vicieux qui pourrait s’installer. On identifie donc l’origine de cette baisse de libido pour mieux la gérer et pour trouver les solutions adéquates.

Aujourd’hui des solutions existes, pour lutter contre la baisse de la libido

Pour lutter contre la baisse de la libido il existe des compléments alimentaire pour booster la sexualité qui agissent comme un excitant pour femmes. Retrouvez le Gold Max Pink dans notre boutique, disponible sans ordonnance, ce stimulant sous forme de gélule est naturel et sans effets secondaire. Clitorix, sous forme de crème permet d’atteindre des orgasmes plus puissants.

Les causes d’une baisse de libido

  • Un dérèglement hormonal important peut faire chuter la libido. Il est important de consulter son médecin qui effectuera alors une prise de sang afin d’identifier et rétablir éventuellement tout dérèglement.
  • La prise de la pilule peut également avoir une incidence sur le désir si elle n’est pas correctement dosée. Là encore, votre médecin pourra vous prescrire une contraception orale mieux adaptée ou un autre contraceptif.
  • Un traitement allopathique : certains médicaments, comme les antidépresseurs, les tranquillisants ou d’autres traitements médicamenteux peuvent expliquer cette non-envie. Très souvent, leur simple arrêt, prescrit bien évidemment par un professionnel de la santé, permet que tout rentre dans l’ordre.
  •  Une dépression : véritable maladie, elle s’accompagne hélas bien souvent d’une perte de désirs, tous domaines confondus. Et notamment sexuels. Elle peut être provoquée par un traumatisme émotionnel ou arriver toute seule, sans cause véritablement apparente. Il ne faut pas la laisser s’installer, il est important d’en parler rapidement à votre médecin qui vous dirigera vers les bons interlocuteurs afin d’établir un diagnostic et la mise en place d’un suivi thérapeutique.
  • A savoir : la baisse de la libido n’est pas seulement une conséquence de la dépression, elle peut être aussi l’un de ses symptômes.

Des facteurs psychologiques d’une perte de désir

La fatigue, le stress : deux éléments clés qui sont bien souvent à l’origine des petits désagréments de notre vie quotidienne. La solution est simple : se montrer patiente. Patiente avec cette baisse de libido et surtout avec soi-même. On prend soin de soi, on relativise les origines de son stress, on se chouchoute, on ne se laisse plus déborder. Et surtout on déculpabilise ! Le fait de ne pas avoir envie nous fait stresser davantage et l’affreux cercle vicieux est enclenché. On s’accorde donc du temps et on s’octroie des pauses câlines qui peuvent faire renaître l’envie d’avoir envie. On confie les enfants aux grands-parents, on s’évade avec son chéri le temps d’un week-end, on débranche toutes connexions avec le monde extérieur…

Laisser un commentaire